L’Hypertension artérielle (HTA)

L’hypertension artérielle (faire de la haute pression) est un problème de santé fréquent en Occident de nos jours. Ce n’est pas nécessairement un problème de santé qui donne des symptômes, mais l’hypertension augmente les risques de faire, entre autres, un accident vasculaire-cérébral ou un infarctus.

Cependant, il est possible d’améliorer sa tension artérielle en apportant des changements simples à ses habitudes de vie.

Le traitement habituel de la HTA est la médication. C’est une option raisonnable. Mais n’aimeriez-vous pas mieux retrouver une pression normale sans avoir à prendre 1, 2 ou plus pilules par jour et sans leurs effets secondaires? Et si, en plus, vous perdiez du poids et amélioriez votre santé dans le processus?

Il faut savoir que la HTA était très rare il y a quelques centaines d’années. Il y a quelque chose dans notre environnement qui donne à de plus en plus de gens une tension artérielle élevée. De quoi pourrait-il s’agir?

Qu’est-ce que la tension artérielle?
La tension artérielle est exactement ce que le nom indique : la tension qui se trouve dans vos artères. Avec une quantité normale de sang, un cœur sain et des vaisseaux sanguins en santé et élastiques, votre tension artérielle devrait être normale.

Une tension artérielle basse peut entraîner des étourdissements, en particulier si vous vous levez rapidement d’une position assise ou couchée. Ce n’est pas dangereux et ce peut être secondaire à de la déshydratation ou un manque de sel.

Une tension artérielle légèrement ou modérément élevée ne donnera que rarement des symptômes (un léger mal de tête parfois). Une tension artérielle très élevée peut donner des maux de tête importants, de la fatigue et des nausées. L’hypertension artérielle résulte d’une augmentation de liquide et de sel dans le sang, couplée à une augmentation de l’épaisseur et de la rigidité normales des vaisseaux sanguins.

Il est fréquent que les personnes qui font de l’hypertension ne soient même pas au courant de cela. Comme il s’agit d’un facteur de risque, il est important de faire vérifier votre tension artérielle à intervalles réguliers, même si vous vous sentez bien et en santé en général. C’est particulièrement important chez les personnes de plus de 40 ans puisque la tension artérielle tend à augmenter avec l’âge.

Quelle est la valeur normale?
Une tension artérielle normale ne devrait pas dépasser, en moyenne, 120/80. C’est la tension que l’on retrouve chez la très grande majorité des personnes jeunes, minces et en santé.

Si vous êtes en santé et ne prenez pas de médicament pour faire baisser votre tension artérielle, une pression légèrement plus basse n’est pas problématique.

Si votre pression se situe entre 120 et 140 (systolique) et entre 80 et 90 (diastolique), vous êtes possiblement en train de développer de l’hypertension artérielle. Cela est davantage fréquent chez les personnes plus âgées et les personnes ayant un surpoids. Si vous n’avez pas d’autres problèmes de santé, il n’est probablement pas nécessaire de traiter votre tension actuellement. Cependant, cela est un signe que vous devriez commencer à penser à améliorer vos habitudes de vie.

Les personnes diabétiques doivent avoir une tension artérielle plus basse, soit autour de 130/80-85.

Une nouvelle grande étude a démontré que les personnes avec hypertension vivaient plus longtemps et avaient moins de risque de développer une maladie cardiaque si leur tension systolique était gardée autour de 120, avec l’aide de médicaments. Malheureusement, ces bienfaits viennent avec des risques augmentés d’effets secondaires.

Les 5 changements à apporter au style de vie pour améliorer la tension artérielle

  1. Ne plus avoir le syndrome métabolique

L’hypertension est souvent causée par le syndrome métabolique, en particulier chez les personnes qui sont en surpoids.

Syndrome métabolique = présence de 3 ou plus des facteurs suivants :

Tour de taille augmenté : >80 cm ou 31,5 pouces chez les femmes et >94 cm ou 37 pouces chez les hommes caucasiens, africains de l’est de la Méditerranée et du Moyen-Orient. Pour les Chinois, les Japonais, les gens de l’Asie du Sud-Est, de même que pour les populations autochtones d’Amérique (Nord, Centre et Sud), les valeurs sont les mêmes pour les femmes mais sont de >90 cm ou 35,5 pouces pour les hommes.

  • Taux élevé de triglycérides sanguins (bilan de cholestérol) : un taux égal ou supérieur à 1,7 mmol/L
  • Hypertension : une tension égale ou supérieure à 130/85 mmHg
  • Faible taux de bon cholestérol (HDL) : inférieur à 1,0 mmol/L chez les hommes et inférieur à 1,3 mmol/L chez les femmes.
  • Glycémie élevée : égale ou supérieure à 5,6 mmol/L (test effectué à jeun).

Source : Passeport Santé

Le syndrome métabolique est typiquement causé par des apports trop élevés en glucides par rapport aux besoins du corps. C’est en particulier le cas avec les glucides à haut indice glycémique qui sont rapidement digérés, comme tout ce qui est à base de farine blanche et de sucre pur. Selon votre sensibilité à l’insuline, vous pourriez avoir les mêmes effets de glucides plus complexes ayant un indice glycémique plus faible.

Les glucides commencent à être décomposés en sucres simples dès qu’ils arrivent dans l’estomac (par exemple, le pain et les pâtes deviennent du glucose), ce qui fait augmenter votre taux de sucre dans le sang. Le corps doit alors produire de l’insuline pour gérer tout le sucre (glucose) qui afflue dans les vaisseaux sanguins.

L’insuline est la principale hormone de stockage des graisses. Trop d’insuline peut donc mener à un surpoids à long terme. En grandes quantités, les glucides peuvent également perturber le métabolisme du cholestérol et affecter négativement votre tension artérielle.

Si vous réduisez vos apports en glucides à court et long termes, vous pourriez renverser votre syndrome métabolique et, de ce fait, renverser votre hypertension artérielle.

Taux élevé d’insuline et tension artérielle élevée
Des taux constamment élevés d’insuline entraînent une accumulation de liquide et de sel dans le corps. Cela fait augmenter la tension artérielle. De plus, des taux élevés d’insuline peuvent épaissir les tissues autour des vaisseaux sanguins, ce qui peut contribuer à faire augmenter la tension artérielle.

Manger moins de glucides fait baisser les taux d’insuline et, donc, de tension artérielle. Lorsque l’on mange moins de glucides, on accumule moins de liquide et on élimine plus de sel dans l’urine.

Faire baisser sa tension artérielle avec l’alimentation
Une façon naturelle, simple et sécuritaire de faire baisser sa tension artérielle est de réduire ses apports en glucides.

De nombreuses études sur l’alimentation faible en glucides ont montré que la tension artérielle s’améliorait davantage qu’avec d’autres types de diètes. En plus, en réduisant les apports en glucides, on perd habituellement du poids et les taux de sucre dans le sang diminuent.

L’alimentation faible en glucides est supérieure à l’alimentation faible en gras AVEC médicament (un essai randomisé comparant une diète faible en glucides versus Orlistat plus une diète faible en gras pour la perte de poids). https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/20101008

Et ceci ne fonctionne pas juste dans le cadre d’études scientifiques, mais également, et surtout, dans la vraie vie.

  1. Saler ou ne pas saler ?

Une bonne partie de nos apports quotidiens en sel proviennent de la malbouffe, des repas préparés en magasin, du pain et des boissons gazeuses. Ce sont là des aliments que l’on évite avec une alimentation faible en glucides.

Une fois ces aliments coupés, vos apports en sel vont diminuer automatiquement. Par ailleurs, les effets hormonaux de l’alimentation faible en glucides permettent au corps de mieux éliminer le sel en excès par l’urine. Cela a un effet sur la tension artérielle.

  1. Éviter les autres choses qui font grimper la tension artérielle

Voici quelques causes fréquentes d’augmentation de la tension artérielle qui sont souvent évitables :

Les anti-inflammatoires peuvent augmenter la tension artérielle en inhibant l’excrétion de sel par vos reins. Ces médicaments incluent, entre autres, l’ibuprofen, le naprosyn, le motrin, le celebrex. Pour le soulagement de la douleur, il est préférable de choisir de l’acétaminophène quand c’est possible.

  • Les comprimés de cortisone, comme la prednisone
  • La pilule contraceptive (pour certaines personnes)
  • Le café (la caféine en général)
  • L’alcool en grandes quantités
  • La nicotine
  • Les drogues comme les amphétamines et la cocaïne
  • La réglisse (la vraie, pas les friandises sucrées) en grandes quantités

Cela ne signifie pas de ne plus boire de café ni d’alcool, cependant si vous êtes un grand consommateur, il est sans doute préférable de diminuer vos apports.

Par contre, si vous êtes fumeur, il est nettement préférable d’arrêter de fumer dès que possible, pour toutes sortes de raisons en lien avec votre santé, pas juste pour votre tension artérielle.

  1. Faire de l’exercice

L’exercice régulier aide à faire baisser la pression dans une certaine mesure. Et puis cela vous permettra de brûler des glucides et, donc, d’augmenter votre tolérance aux glucides.

  1. Éviter les carences en gras oméga-3 ou en vitamine D

Des études indiquent que les gras oméga-3 pourraient aider à faire baisser la tension artérielle dans une certaine mesure, en particulier la tension systolique.

Une étude a démontré qu’il pouvait être possible de faire baisser la tension artérielle de 4 mmHg pour la systolique et de 3 mmHg de diastolique chez les personnes qui prenaient des suppléments de vitamine D et qui étaient carencées. Les carences en vitamine D sont très fréquentes dans l’hémisphère nord pendant les mois de l’hiver.