Les bases du programme

iStock-506040200

La physiologie

Lorsque vous mangez, votre corps reconnaît trois catégories de « macronutriments », soit les lipides, les protéines et les glucides. Les protéines sont décomposées en acides aminés et servent principalement de matériaux de construction et rénovation. Les lipides sont décomposés en acides gras et servent d’énergie. Les glucides sont décomposés en sucres, comme le glucose et le fructose.

Les glucides, une fois transformés en sucres dans le corps, ont besoin d’insuline pour pouvoir entrer dans les cellules du corps et servir d’énergie.

Jusque-là, tout est normal.

Cependant, lorsque la consommation de glucides est trop élevée, trop fréquente et sur une trop longue période de temps, les cellules reçoivent une trop grande quantité d’énergie, ce qui oblige le pancréas à sécréter de plus grandes doses d’insuline, afin de permettre au corps de garder un taux normal de glycémie. Toutefois, avec le temps, les cellules en viennent à résister de plus en plus, au signal de l’insuline.

C’est ainsi que se développe la résistance à l’insuline.

Une réflexion logique

Donc, en conservant ces habitudes alimentaires, les cellules ne répondront plus adéquatement à l’insuline, les taux de sucre dans votre sang augmenteront anormalement et votre résistance à l’insuline pourrait, dans certains cas, par engendrer le diabète de type 2.

La solution habituellement proposée aux patients diabétiques de type 2 est de leur donner des médicaments ou de l’insuline qui les aideront à contrôler  sucre contenu dans leur alimentation.

La  deuxième solution, la plus fréquente pour contrer le diabète de type 2, est la chirurgie bariatrique. Il s’agit d’une chirurgie à risque élevé, souvent irréversible, qui peut engendrer des complications à court et long termes.

Une troisième solution,  plus accessible et plus naturelle  devrait occuper la première place dans toute intervention menée auprès des personnes diabétiques, pré-diabétiques, résistantes à l’insuline ou en surpoids : changer l’alimentation pour diminuer les apports en sucre. Logique non ?

iStock-687928302
iStock-468461322

Votre situation actuelle

 

Trop de sucre = trop d’insuline = résistance à l’insuline = taux de sucre dans le sang qui augmente anormalement et qui peut mener au diabète de type 2.

Avec l’alimentation cétogène/LCHF

Moins de sucre = moins d’insuline = moins de résistance à l’insuline = renversement du diabète de type 2  et perte de poids.

La Clinique propose un accompagnement permettant d’instaurer un nouveau mode de vie en matière d’alimentation.

Toutefois, avec Reversa, pas de régime hypocalorique, restrictif ou à base de suppléments.   Notre programme alimentaire comporte des aliments issus des quatre groupes alimentaires.

L’accompagnement médical offert par la Clinique, vise la prévention. En effet, les suivis des différents intervenants de notre équipe visent à  prévenir les effets secondaires ou carences potentielles.