Foire aux questions

Quelques réponses aux questions fréquentes

En quoi consiste le programme offert par la Clinique Reversa et en quoi est-il différent ?

La Clinique Reversa est une initiative de la Coopérative de santé-solidarité de Contrecœur. Notre approche basée sur les données scientifiques les plus probantes a pour objectif la prévention et le renversement des maladies chroniques liées au style de vie.

Notre équipe multidisciplinaire de professionnels travaille en étroite collaboration afin d’aider les patients à :

  • Comprendre les causes et les effets de leurs problèmes métaboliques, notamment l’hyperinsulinémie et la résistance à l’insuline.
  • Connaître les bases de l’alimentaton faible et glucides et cétogène.
  • Faire de nouveaux choix alimentaires, en concordance avec leur métabolisme.
  • Bouger mieux et davantage en faisant de l’activité physique adaptée à leurs limitations physiques et logistiques, sans objectif de durée, fréquence ni performance.

Ainsi, au lieu de miser sur des pratiques restrictives et des résultats rapides, nous préférons aider nos patients à adopter un nouveau style de vie, tout en leur fournissant les outils nécessaires pour poursuivre et maintenir les résultats obtenus à long terme.

À la suite de la première consultation, est-il possible que je ne sois pas candidat pour le programme ?

Effectivement, il est possible, à la suite de la première évaluation médicale et de votre rencontre avec le médecin, que vous ne puissiez suivre le programme, car il existe certaines contre-indications à l’adoption d’une alimentation cétogène ou faible en glucides. Cependant, il n’est pas nécessaire d’avoir des problèmes de santé pour pouvoir participer au programme. Plusieurs de nos patients actuels ont comme principal objectif d’investir dans leur santé afin de ne pas développer des maladies chroniques liées au style de vie dans le futur.

 

La motivation est un critère de sélection parmi les plus importants. Il est donc essentiel que nous nous assurions, conjointement avec les futurs candidats, de leur capacité à mettre en application les principes du programme dans leur vie quotidienne. Comme le programme repose notamment sur une rééducation alimentaire et l’instauration d’une nouvelle hygiène de vie, nous voulons que les patients qui s’engagent dans cette démarche disposent des ressources globales, de la détermination et du soutien nécessaire.

 

Les patients qui sont hésitants à modifier leur alimentation et habitudes de vie ne devraient pas s’inscrire à notre programme. Nous leur suggérons de poursuivre leurs lectures, par exemple avec Le Code obésité, de Dr Jason Fung.

À quels résultats puis-je m’attendre ?

Les effets bénéfiques du programme peuvent commencer à être visibles  dès la première semaine chez  bien des patients.

Renversement du diabète de type 2

L’un des principaux objectifs de notre programme est le renversement des maladies chroniques liées au style de vie,  notamment le diabète de type 2. Il importe toutefois de comprendre que  plus le diabète est présent depuis longtemps, plus il pourrait être long à renverser.

Diminution de votre médication

Bon nombre des patients suivant le programme en viennent à renverser  leur diabète et,  de ce fait, à prendre moins de médicaments.  Dans certains cas, ils peuvent en cesser un ou plusieurs.   De même, il se peut que votre médication pour la haute pression ou le cholestérol soient diminués. Dans tous les cas, vous serez suivi, tout au long du programme, par un médecin et son assistant et votre médication pourra être ajustée et révisée au besoin.

Perte de poids

La quantité de poids perdu et la vitesse de la perte de poids varieront d’un patient à l’autre. Les statistiques  de nos premières cohortes  montrent une perte de poids moyenne gravitant autour de 7% du poids initial et une diminution du tour de taille de 4,9 cm.. Notons que les patients qui suivent des programmes comme le nôtre et en respectent les préceptes arrivent souvent à atteindre leur poids santé et parviennent à le maintenir à long terme. Cela varie d’un individu à l’autre, cependant.

Amélioration des symptômes ou renversement des maladies chroniques

Notre programme aide au renversement de certaines maladies chroniques comme la haute tension artérielle, la douleur et l’inflammation chronique, l’acné, ou encore le syndrome des ovaires polykystiques.

Quelles sont les différences entre l’alimentation cétogène et LCHF (low carb high fat) ?

L’alimentation cétogène et l’alimentation faible en glucides (LCHF) sont issues d’une même philosophie alimentaire. Toutes deux misent sur :

  • Un apport limité en sucre sous toutes ses formes;
  • L’augmentation des apports de bons gras naturels;
  • La réduction des aliments transformés et ultra-transformés.

L’alimentation faible en glucides recommande moins de 100 grammes par jour de glucides (les fibres sont exclues de ce total). L’alimentation cétogène nécessite de réduire les apports en glucides à environ 20 g par jour, afin de permettre au corps d’entrer en cétose nutritionnelle (à ne pas confondre avec acidocétose diabétique!), c’est-à-dire un état où le corps brûle les graisses accumulées, au lieu des glucides consommés. Le corps carbure aux corps cétoniques. L’alimentation cétogène n’est pas dangereuse pour la santé et les corps cétoniques ne sont pas des déchets, mais bien une source d’énergie propre et efficace.

Est-ce qu’un apport élevé en gras peut boucher mes artères et augmenter les risques de crise cardiaque ?

Non, et c’est d’ailleurs un des mythes les plus tenaces du domaine de l’alimentation. À ce sujet, vous pouvez lire l’excellent livre Big Fat Surprise, de Nina Teicholz (en anglais seulement).

 

Par ailleurs, les autres facteurs de risque de maladie cardiovasculaire, comme les triglycérides sanguins, le bon cholestérol, la tension artérielle, le tour de taille, la glycémie et l’inflammation chronique s’améliorent souvent avec l’alimentation faible en glucides, ce qui fait diminuer le risque global de développer une maladie cardiovasculaire.

Est-ce qu’une alimentation faible en glucides peut entraîner des carences en nutriments ?

Nous notons, habituellement, tout le contraire chez nos patients. En remplaçant certains aliments courants comme les pâtes et le riz, des aliments pauvres en nutriments, par des légumes, par exemple, beaucoup plus riches en la matière, il en résultera probablement une augmentation des vitamines et des minéraux ingérés.

 

Les carences en vitamines liposolubles et en oméga-3 sont par ailleurs fréquentes chez les personnes qui ont une alimentation faible en gras, ce qui n’est pas le cas chez la plupart des personnes qui ont une alimentation LCHF/cétogène.

 

Toutes les alimentations peuvent comporter des carences si elles ne sont pas équilibrées, comme par exemple l’alimentation végétarienne. Notre équipe veillera à vous conseiller afin que vos choix alimentaires soient les plus riches possible en nutriments et fibres.

Y-a-t-il des effets secondaires connus à une alimentation cétogène/LCHF ?

Plusieurs mythes persistent quant à cette alimentation. Les plus courants sont des dommages à la glande thyroïde ainsi qu’aux reins, un sentiment de déprime et l’ostéoporose. Ce sont des mythes.

 

Les principaux effets secondaires sont : fatigue, nausée, étourdissements et diurèse augmentée PENDANT LA PÉRIODE D’ADAPTATION (quelques jours à une semaine), changements dans les selles (souvent temporaires) et mauvaise haleine (souvent temporaire).

Pourquoi n’enseigne-t-on pas votre méthode dans les Centres d’enseignement du diabète?

Les Centres d’enseignement doivent suivre les lignes directrices canadiennes. Ces dernières, produites il y a plusieurs années déjà, n’incluent pas les nouvelles avancées et données actuellement disponibles. Il est parfois difficile de changer des comportements et des connaissances ancrés depuis de nombreuses années. Nous savons que l’alimentation que nous proposons va à l’encontre de ce qui est généralement enseigné aux diabétiques et à la population en général.

 

Les lignes directrices de certains autres pays (dont les États-Unis et le Royaume-Uni) en matière d’alimentation recommandée chez les diabétiques indiquent qu’il est préférable d’ajuster et d’individualiser la quantité de glucides consommées chaque jour selon les problèmes de santé et les préférences de chaque patient. Le Guide alimentaire canadien est actuellement en révision. Il est possible que de telles indications soient enfin acceptées au Canada dans les prochaines années.

 

Nous offrons une approche différente à celle enseignée habituellement, pour obtenir des résultats différents.

Je prends des médicaments contre le diabète et l’hypertension artérielle. Y aura-t-il un médecin de disponible pour ajuster mes médicaments, au besoin?

Contrairement à bien des cliniques de minceur et autres du genre, notre programme offre un accompagnement médical et est basé sur une interaction entre plusieurs professionnels de la santé. Si des ajustements de médicaments sont nécessaires, vous allez pouvoir rencontrer le médecin rapidement.

Est-ce que votre programme vise seulement les personnes diabétiques? Je ne suis pas diabétique mais j’aimerais perdre du poids.

Notre programme s’adresse à toute personne motivée à perdre du poids, diminuer ses facteurs de risque de maladies chroniques ou améliorer, voire renverser leur diabète de type 2 et syndrome métabolique.

Je suis diabétique et je prends plusieurs médicaments en plus de l’insuline. Est-il vrai que je pourrais possiblement en venir à ne plus avoir besoin de tout cela?

En effet, c’est l’un des objectifs du programme. La majorité des patients qui suivent un programme comme le nôtre réussissent à renverser complètement leur diabète et, donc, à ne plus prendre de médicaments contre le diabète, incluant l’insuline.

Le diabète n’est-il pas une maladie chronique, progressive et irréversible?

On a longtemps pensé que c’était le cas. De récentes données scientifiques démontrent que le diabète est en fait un état de résistance à l’insuline (ou hyperinsulinémie). La résistance à l’insuline peut être renversée, et ce sans médicament.

Les personnes qui font de l’hypertension artérielle, ont le syndrome des ovaires polykystiques ou le syndrome métabolique peuvent-elles suivre votre programme?

Un certain nombre de maladies chroniques s’améliorent ou se renversent complètement lorsque les personnes qui en souffrent suivent un programme comme le nôtre. Le SOPK, la HTA et le syndrome métabolique en sont de bons exemples.

La perte de poids et l’amélioration des glycémies prendront combien de temps à débuter?

Les effets bénéfiques de notre programme seront visibles dès la première semaine chez la très grande majorité des patients. Il faut cependant comprendre que plus le diabète est présent depuis longtemps, plus il faudra de temps pour le renverser.

Je peux m’attendre à perdre combien de poids avec votre programme?

Cela dépend de votre poids actuel. En général, les patients qui suivent un programme comme le nôtre atteignent leur poids santé et le maintiennent à long terme.

Une fois que j’aurai atteint mon poids santé ou idéal, comment ferai-je pour le maintenir?

Notre programme vise à faire comprendre aux patients comment changer leur alimentation afin que cela devienne un style de vie. Il ne s’agit pas d’une diète à court terme. Pour maintenir votre perte de poids et pour maintenir les autres bienfaits obtenus au niveau de la santé, il vous suffira de continuer à appliquer les principes du programme. C’est ce que font la majorité des patients qui participent à un programme comme le nôtre.

Vendez-vous des produits et des suppléments?

Nous ne vendons aucun produit, supplément ni aliment. Vous n’en avez pas besoin pour obtenir de bons résultats avec notre programme. Notre objectif est de vous enseigner à apprécier des aliments naturels et sains.

Devrai-je compter les calories ou suivre un système de points?

Aucunement. Nous vous enseignerons ce que vous devez savoir pour bien manger et obtenir les meilleurs résultats possibles.

Devrai-je suivre un régime avec un nombre de calories diminué?

Plusieurs études scientifiques ont démontré que les régimes à calories réduites (ou hypocaloriques) sont inefficaces à moyen et long termes. Les gens perdent du poids au début, comme avec pratiquement tous les régimes, mais le corps s’adapte, réduit ses dépenses, et finit par reprendre tout le poids perdu et plus encore. Cela peut créer un effet de yo-yo de prises et de pertes de poids, qui est voué à l’échec et qui sabote le métabolisme.

Vais-je souffrir de la faim pour pouvoir perdre du poids?

À chaque repas, vous allez manger jusqu’à atteindre la satiété complète et vous allez apprendre à ne manger que lorsque vous aurez faim. En fait, la plupart des patients qui suivent un programme similaire, surtout s’ils ont connu les régimes hypocaloriques, sont étonnés d’être si satisfaits de ce qu’ils mangent.

Est-ce que l’alimentation que vous me proposerez coûtera cher? Je n’ai pas un gros budget pour nourrir toute ma famille.

Il est possible de suivre notre programme tout en ayant un budget très limité. Nous vous montrerons comment.

Dois-je absolument assister à la rencontre d’introduction?

Oui, car elle est primordiale. C’est à ce moment que nous vous expliquerons en détails tout ce que vous devez savoir pour réussir à perdre du poids et, s’il y a lieu, à renverser votre diabète.

Est-il possible, après la première consultation, que je ne sois pas candidat à votre programme?

Oui, cela est possible. Lors de la première rencontre avec le médecin, nous évaluerons vos problèmes de santé, car il existe certaines contre-indications médicales à suivre notre programme. Nous évaluerons également votre motivation à participer à notre programme. Si vous n’êtes pas certain d’être assez motivé ou si vous ne vous sentez pas prêt à changer vos habitudes de vie, il vaut mieux attendre avant de vous inscrire à notre programme.

Êtes-vous certain que votre programme est bon pour la santé?

Notre approche est entièrement basée sur la science. Plusieurs études ont démontré l’efficacité et l’innocuité de notre programme. Par ailleurs, des milliers de patients l’ont déjà suivi ou le suivent actuellement au pays et dans le monde, avec, majoritairement, de bons résultats. Vous trouverez une liste non exhaustive d’études pertinentes (en anglais seulement) sur notre site web.

J’ai déjà essayé toutes les diètes qui existent. En quoi votre programme est-il différent?

Pour dire les choses simplement, les diètes et régimes ne fonctionnent pas. Il n’y a pas de solution facile. Notre programme est conçu pour vous enseigner un nouveau mode de vie, qui est compatible avec la vraie vie, le manque de temps, les sorties au restaurant et les voyages.

Je n’arrive pas à perdre mes dix dernières livres! Est-ce que votre programme pourrait m’aider?

Absolument! Il n’y a pas de perte de poids visée trop petite ni trop grande.

J’ai beaucoup de poids à perdre et je me sens dépassé(e). Je ne sais pas où donner de la tête ni par où commencer!

Vous avez déjà fait un pas dans la bonne direction en considérant notre programme. Nous comprenons les difficultés auxquelles vous faites face. Nous vous aiderons étape par étape à perdre du poids et à reprendre votre santé en main, de manière sécuritaire et avec un accompagnement médical individualisé.

Pour toute autre question, n’hésitez pas à communiquer avec nous.